Voyageos Quelques photos d'ici et d'ailleurs...
Recherche

Singapour » Malaisie'09 » Bus(s) entre Kuala Tahan et Malacca

6h45 : Lever matinal pour notre journée marathon dans les bus malaisiens…

7h05 : Petit déjeuner expédié en vitesse et check out de la chambre (464 RM pour 2 nuits, Internet et le Safari Night en plus).

7h15 : Direction l'arrêt de bus de Kuala Tahan à bord de notre petite navette habituelle.

A l'arrêt, nous ne sommes pas seuls. Une dizaine de bagpackers attendent le même bus que nous.

7h30 : Départ du bus en direction de Jerantut (7 RM). Petit bus local avec pour air conditionné la porte avant ouverte. Nous traversons bon nombre de petit village et notre vitesse de croisière devait difficilement dépasser les 35 km/h.

9h : Arrivée à la gare routière de Jerantut. Les bus n’y sont pas nombreux et nous allons au comptoir pour savoir s'il en existe un prenant la direction de Malacca. Echec (malgré l’indication que nous avions via le site Internet des transports publics malaisiens...).

Trois choix s’offrent à nous : prendre un bus en direction de Temerloh et y faire un changement pour Malacca. Point négatif, le changement ne pourra s’y faire qu’à 17h. Deuxième solution : prendre un taxi direction Malacca. Point négatif, c’est relativement cher (250 RM). Troisième solution, que nous adoptons, nous prenons un bus direction Kuala Lumpur et prendrons une correspondance en direction de Malacca (12 RM).

9h30 : Départ du bus en direction de Kuala Lumpur. Plus moderne que le précédent, il en avale les kilomètres aussi beaucoup plus rapidement. Si bien qu’en moins de 2h30, nous voici à Kuala Lumpur.

12h : Arrivée à la gare routière de Putra. Malheureusement, les bus pour Malacca partent à l’autre gare routière de la ville. Entre le bus, le train et le taxi, nous optons pour cette dernière solution afin de rejoindre l’autre gare.

Nous négocions à la va-vite l’aller (17 RM) et partons en direction de la gare de Pudu Raya. Notre chauffeur de taxi, chinois, d’une bonne cinquantaine d’année nous radoterons pendant tout le trajet les mêmes choses sur Kuala Lumpur et Malacca. Drôle et un peu flippant...

12h25 : A peine rentrés dans la gare qu’on nous amène au guichet des bus partant pour Malacca. Le prochain part dans… 5mn !! Nous payons les billets (16 RM) et courons en direction du bus qui était sur le départ.

Dans le bus, sans avoir déjeuner, nous mourrons de faim alors que des dizaines d’affiches et de restaurants MacDonald ou KFC s’offriront à nos yeux pendant notre sortie de Kuala Lumpur.

La première heure et demie passe rapidement quand le bus sort alors de l’autoroute et traverse ensuite toutes les villes de la province de Malacca (en s’y arrêtant, bien entendu).

15h : Nous arrivons enfin dans la grande et moderne gare routière de Malacca : Sentral. Sans perdre une seconde, nous esquivons les rabatteurs de taxi pour nous diriger au comptoir des taxis. Nous y prenons un aller simple pour Chinatown (15 RM).

15h30 : Nous voici enfin arrivés à Heeren House, notre nouvelle guesthouse, le temps d’une nuit seulement. L’accueil y est vraiment charmant et notre chambre, vue sur la rivière avec un grand lit à baldaquin est particulièrement propre et bien agencée.

Heeren Guest House
Heeren Guest House


15h45 : Départ sous les nuages pour une première exploration du centre historique de Malacca.

Enfin… faux départ, car, comme nous n’avons toujours pas déjeuner, nous partons à la recherche d’un petit quelque chose à manger.
Au hasard, nous allons dans le restaurant chinois Famosa situé sur la Jonkler Walk. La décoration est très bien, par contre, les plats ne suivent pas. Nous prenons tous les deux un Chicken Rice Ball (spécialité de la maison). Le poulet est bon (mais tiède-froid) et les boules de riz sont gorgées d’huile. 15 RM pour le tout en comptant les boissons, ça n’en valait pas plus !

Rivière de Malacca
Rivière de Malacca


16h15 : Brièvement rassasiés, nous voilà réellement partis à la découverte du centre historique.

Nous commençons par le quartier hollandais avec l’église Saint Paul entourées de maisons peintes en rouge. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le quartier, bien que petit, est superbe et nous sommes déçus de ne pas voir une belle lumière pour lui rendre sa véritable beauté dans nos clichés.

Christ Church
Christ Church


Poursuite de notre balade le long des quais où nous atteignons une reconstitution d’une caravelle portugaise. Nous faisons ensuite demi-tour en direction du quartier chinois. Les petites rues y sont agréables à parcourir, et, nous voyons au passage le marché de nuit qui est entrain de se monter.

Préparatifs pour le Night Market
Préparatifs pour le Night Market


18h15 : De retour à l'hôtel, nous en profitons pour nous reposer un peu avant d’affronter les bruits et les odeurs du marché de nuit de Chinatown.

19h30 : Le marché est plus agréable à sillonner que celui de Kuala Lumpur. Personne ne nous hèle ou ne nous appelle pour leur acheter ou venir manger chez lui. Il est divisé en 3 parties : les bibelots, les stands de nourriture et, le meilleur pour la fin, un karaoké géant en plein air !

Séance karaoké...chut ! ça chante !
Séance karaoké...chut ! ça chante !


Première pause pour y acheter des Dim Sum, spécialité chinoise à la vapeur (7 RM) : délicieux !

Préparation de Dimsum
Préparation de Dimsum


Seconde pause pour acheter du jus de sucre de canne fraîchement pressé (1 RM) : moins délicieux =)

Marchand de jus de cannes à sucre
Marchand de jus de cannes à sucre


Après avoir découvert tous les stands du marché, nous partons dans une rue parallèle pour y trouver à manger. Notre choix s’arrête sur le Cafe ****, ancienne demeure Nyona***. Le décor de la salle est magnifique (il appartient à l’héritage du propriétaire) et les plats, un peu épicés, sont tous très bons. Pour des crevettes à l’ananas et un soupe de nouilles façon Nyona**, nous en avons pour moins de 50 RM.

Restaurant de Chinatown
Restaurant de Chinatown


21h45 : Après cet intermède dînatoire, nous retournons dans le centre historique hollandais pour y faire une séance de photos de nuit avec trépied.

Christ Church
Christ Church


23h : Retour à l’hôtel, exténués par cette journée de transport mais ravis d’avoir découvert cette jolie ville de Malacca.

Ruelle éclairée
Ruelle éclairée
« épisode précédent | épisode suivant »
Commentaires (3)
» Dam le 20/10/2009 à 17:52
Très drôle...
» adele le 20/10/2009 à 12:30
Christ Church...ou comment se faire chier dessus par un oiseau...
» adele le 19/10/2009 à 13:31
Chicken Rice Ball...ou comment manger avec les doigt alors qu'il y a des couverts...et ainsi se faire regarder de travers par les locaux ?
Alors fausse idée reçue, en Malaisie on ne mange pas qu'avec les doigts !

Ajouter votre commentaire
Pseudo
E-mail
 
  

» Connectez-vous pour accéder à toutes les fonctionnalités réservées aux membres de voyageos.com !
 
Toutes les photographies présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être distribuées sans leur consentement © Damien & Adèle