Voyageos Quelques photos d'ici et d'ailleurs...
Recherche

Singapour » Bali'08 » Ascension du Gunung Batur

1h45 : Réveil... pour ma part, n'ayant pu trouver le sommeil avant 0h45, cela me fait qu'une petite heure de repos pour cette très courte nuit. Nous nous habillons, rassemblons nos affaires (bâton de marche, nourriture et appareil photo).

2h : Nous rejoignons Agung et sa voiture devant l'hôtel. Le départ pour le Gunung Batur est imminent ! A cette heure-ci, les routes balinaises sont désertes et noires. La voiture d'Agung file donc à grande vitesse tout en esquivant les chiens répartis de part et d'autre de la chaussée.
Malgré toute notre bonne volonté, il nous est impossible de discuter un peu pendant l'heure de trajet. Nous nous laissons somnoler au son de l'auto-radio... le Best of de Kitaro (compositeur japonais).

3h : Arrivée à Toya Bungkah : lieu de départ pour l'ascension du volcan. Nous sortons de la voiture devant une petite bâtisse où attendent une petite dizaine de guides. Agung part à leur rencontre et revient avec l'un d'entre eux nommé Nyoman. Nous quittons Agung (qui part finir sa nuit dans sa voiture) et nous prenons de suite un petit chemin coupant à travers champs.

La nuit est belle : pleine lune avec quelques nuages se dévoilant de temps à autre dans le ciel et une température douce, ni trop chaude, ni trop froide, idéale pour la montée.

Sur le départ, la pente est douce et l'ascension n'est pas trop difficile. Malheureusement, Adèle sent déjà une forte douleur à son genou gauche =(

Bien que la pleine lune éclaire étonnement bien le paysage, nos deux petites lampes de poche pour trois (dont une n'éclairant que très faiblement) nous imposent de faire attention à chaque pas. En effet, nous ne comptons même plus le nombre de fois où les pierres volcaniques faisant office de chemin se sont dérobées sous nos pieds.

La montée se poursuit et les genoux d'Adèle nous obligent à faire de nombreuses pauses. Malgré la douleur, elle ne rebrousse pas chemin et persévère. Pour ma part, je suis impressionné par sa combativité et sa volonté d'aller plus loin et surtout plus haut !

Le sommet approche et la pente devient de plus en plus raide. La simple "ballade" en pente douce devient une petite partie d'escalade ! Nyoman notre guide prend alors la main d'Adèle et l'aide à monter en la tirant littéralement vers le haut. Impressionnant de gentillesse et de compréhension !

Peu avant l'arrivée au sommet, nous voyons en contrebas d'autres lumières s'apprêtant à gravir le volcan. Par chance, et surtout, grâce à Agung, nous sommes les premiers dans l'ascension. Du coup...

4h35 : ... nous arrivons au sommet du Gunung Batur, et nous sommes les premiers ! L'endroit est complètement désert malgré les 2 chiens gardant le petit refuge !

Lever de soleil au Gunung Batur
Lever de soleil au Gunung Batur


Nous profitons de ce calme pour nous reprendre et admirer la vue sur le lac Batur faiblement éclairé par la pleine lune.

5h10 : Nos poursuivants commencent à arriver au compte goutte... en tout, nous serons une petite vingtaine de personnes au sommet pour assister au lever de soleil.

Nous installons le trépied et, avant le lever du soleil, nous commençons une série de photo à mesure que la lumière s'installe et nous dévoile la beauté du paysage nous faisant face.

Lever de soleil au Gunung Batur #3
Lever de soleil au Gunung Batur #3


Les couleurs passent du bleu au rouge, du jaune au orange, et les quelques nuages présents dans le ciel ajoutent encore d'autres teintes et nuances.

Lever de soleil au Gunung Batur #4
Lever de soleil au Gunung Batur #4


6h15 : Le soleil se lève enfin. L'instant est magique ET magnifique. Un thé nous est servi par Nyoman pendant que les singes se joignent à nous pour profiter de la vue.

Lever de soleil au Gunung Batur #5
Lever de soleil au Gunung Batur #5


Contre jour animalier
Contre jour animalier


7h : Nous partons nous promener autour du cratère principal. Nyoman nous fait découvrir une source d'eau chaude sacrée (Holy Water) dont les balinais se servent pour les cérémonies religieuses. Nous descendons au plus près possible du cratère intérieur : génial !

Adèle et notre guide Nyoman
Adèle et notre guide Nyoman


Nous remontons pour atteindre un autre point de vue sur la vallée et nous négocions avec notre guide pour aller plus loin dans la randonnée : nous allons nous rendre sur l'autre cratère plus récent et plus actif du Batur.

Montée du Gunung Batur
Montée du Gunung Batur


7h30 : Le chemin pour y parvenir est plus simple malgré un sol plus cendreux rendant les montées et les descentes très glissantes !

Au sommet du Gunung Batur
Au sommet du Gunung Batur


Quinze minutes plus tard, nous atteignons les fumerolles du second cratère : impressionnant ! Il suffit de creuser d'à peine 5 centimètres dans le sol pour y faire sortir de la fumée ! Le seul fait de poser sa main sur ce sol chaud trahit l'activité volcanique régnant à quelques centaines de mètres sous nos pieds.

Fumerolles
Fumerolles


Nyoman creuse alors un petit trou dans le sol et y enfouit des œufs... 10 minutes plus tard, nous les mangeons sur des toasts, assis devant la caldeira, en écoutant les histoires et explications de Nyoman.

Petit déjeuner volcanique
Petit déjeuner volcanique


Pour la petite anecdote, voici l'ami que s'est fait Adèle pendant notre petit déjeuner (attention, il était tout plein de tiques énormes !)

Adèle et son ami le chien
Adèle et son ami le chien


8h20 : Nous faisons un dernier tour autour du cratère et nous entamons la descente.

Le début est relativement aisé, il suffit de se laisser glisser sur les pentes de cendres noires. Quelques fois, nous nous y enfonçons même jusqu'à mi-mollet !

Sur le toit du Gunung Batur
Sur le toit du Gunung Batur


Au milieu de la descente, le genou d'Adèle refait des siennes. Nyoman la reprend par la main pour l'aider dans les endroits les plus difficiles. D'ailleurs, je n'ai pas compris comment il a fait pour ne pas glisser une seule fois alors qu'il faisait le trekk avec de simples converses...

Vue sur le Danau Batur
Vue sur le Danau Batur


A l'arrivée, nous payons dans un coin Nyoman pour la petite ballade supplémentaire. Ce dernier passe ensuite dans un champ et nous ramène quelques tomates fraîches =)

Gunung Batur
Gunung Batur


9h35 : Retour au point de départ à Toya Bungkah. Nous retrouvons Agung en train de discuter avec des personnes qui, comme à son habitude, ne connaissait pas avant d'arriver ici. Comme il nous l'a souvent répété pendant notre voyage, il est très facile et très agréable de discuter avec les gens à Bali.

Là, nous avons le choix entre aller nous baigner au "Hot Springs" (50.000 Rp par personne) ou au Holy Springs (gratuites). En bonnes pinces que nous sommes, nous optons pour le second choix :)

10h : En chemin, nous nous arrêtons à une plantation d'épices située à Ceking. Nous assistons à la torréfaction faite à la main sous une chaleur écrasante.

Torréfaction du café
Torréfaction du café


Plus loin, nous goutons à différents cafés de la plantation : Ginger Tea, Ginseng Coffee, Black Coffee, Ginger Tea, Lemon Tea et Hot Cocoa (sans faute d'orthographe) ! Tout est excellent mais nous retiendrons particulièrement la saveur du Giseng Coffee.

Ensuite, nous passons à la dégustation de fruits exotiques... délicieux ! Après la visite, nous passons, bien évidemment, à la petite boutique vendant les épices, les cafés et les thés. Nous y achetons des sachets de curry et de cannelle.

10h35 : Nous faisons ensuite une petite halte à Tegallalang pour y contempler les fameuses rizières en terrasse.

Rizières en terrasse
Rizières en terrasse


Un peu plus loin sur la route, nous faisons une halte aux Holy Springs de Tampaksiring. Nous mettons nos maillots de bain pour aller nous y baigner séparément (un bassin pour les hommes, et un bassin pour les femmes).
L'eau est fraîche mais Agung et moi en profitons bien. De grandes statues au mur crachent de l'eau créant des massages fortement revivifiant !

Ma petite baignade dura un peu plus longtemps que celle d'Adèle, et celle-ci en profita pour discuter avec un couple de personnes âgées attendant à la sortie des bassins.

11h30 : Dernier stop avant notre retour à Ubud : les rizières de Petulu. L'arrêt est de courte durée, j'en profite pour réaliser quelques clichés avant que des artisans locaux viennent me proposer toutes leurs créations !

12h : Nous voilà de retour à Ubud, éreintés physiquement par cette matinée éprouvante !
Déjeuner au Pundi-Pundi, restaurant situé entre le centre d'Ubud et notre hôtel. Repas délicieux et bienveillant, nous ne tardons pas à manger pour retourner nous reposer au Pura Dewata.

13h15 : Piscine à l'hôtel : enfin, détente et repos autour de la piscine :)

14h30 : Nous prenons nos douches et nous continuons notre grande et difficile activité de repos ! Je trouve tout de même le courage d'aller chercher quelques vivres (du coca et un paquet de gâteau) à l'épicerie du coin =)

16h : Adèle traverse la rue devant l'hôtel pour se faire masser à l'institut "Made". Pour ma part, malgré le ciel menaçant, je pars avec le 70-200mm dans les rues d'Ubud pour un petit exercice photographique.

Entrée d'une maison
Entrée d'une maison


17h : Retour à l'hôtel pour ma part (trop fatigué...)

17h15 : Retour d'Adèle, complètement ravie et détendue par son massage !

18h : Nous partons pour le centre ville d'Ubud afin d'y trouver un resto ! Nous choisissons le "Ubud Homemade" qui est dans la même lignée que celle du Three Monkeys.

20h : Nous retournons vers l'hôtel en retirant des sous au passage et en achetant une petite bouteille de Pepsi Twist pour la nuit.

21h : Arrivée à l'hôtel. Nettoyage des objectifs, prises de notes, douches, un peu de lecture et à 22h15, dodo !
« épisode précédent | épisode suivant »
Commentaires (0)
» aucun commentaire

Ajouter votre commentaire
Pseudo
E-mail
 
  

» Connectez-vous pour accéder à toutes les fonctionnalités réservées aux membres de voyageos.com !
 
Toutes les photographies présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être distribuées sans leur consentement © Damien & Adèle