Voyageos Quelques photos d'ici et d'ailleurs...
Recherche

Singapour » Bali'08 » Sanur et la péninsule de Bukit

7h30 : Nous décidons d'enfin nous lever après avoir entendu chanter les coqs d'Agung pendant plus de 2h30… horrible ! Anti-coqs ! Bon, d'un autre côté, ces derniers font partie intégrante dans la vie des balinais (les hommes) puisqu'ils animent l'une de leurs activités favorites : le combat de coqs.

Les oiseaux d'Agung
Les oiseaux d'Agung


Agung nous attend sur le perron de sa maison. A notre arrivée, il nous apporte du thé ainsi que des gâteaux typiquement balinais (à base de riz gluant blanc et noir, de sucre et d'autres choses dont nous n'avons pas reconnu le goût).
Après avoir fait nos sacs, nous quittons Bangli et la famille d'Agung pour rejoindre la côte sud, et plus précisément la ville de Sanur.

Sur la route, nous sommes arrêtés par deux policiers. Agung règle le problème en leur versant un bakchich (20.000Rp). En effet, étant donné qu’il est un chauffeur non officiel, il n’a pas le droit, normalement de transporter des touristes étrangers dans sa voiture.

10h15 : Arrivée à Sanur (2.000Rp l’entrée), à l’hôtel Palm Garden. Très bonne réception, chambre nickel et une jolie petite piscine.

Plage de Sanur
Plage de Sanur


10h30 : Agung nous contacte pour annuler notre excursion au Pura Ulu Watu, son fils est malade et il doit le conduire chez le médecin =(
Par le biais de l’hôtel, nous négocions un autre chauffeur pour nous y amener cet après midi. La négociation est rude, mais nous parvenons à trouver tout de même un accord honnête.

11h : En attendant, nous profitons de notre temps libre pour aller faire une petite visite à l’un des magasins de souvenirs conseillé dans le Lonely Planet : Harid’s.

On y trouve de tout, à des prix bien plus bas que ceux pratiqués sur le reste de l’île… il y est très facile d’obtenir 20-25% de rabais sur les prix affichés. Nous faisons une petite razzia dans le magasin : 700.000 Rp de souvenirs pour la famille et les amis, comme on dit chez nous : ça, c’est fait !

13h30 : Le chemin de retour vers l’hôtel nous fait longer le magnifique et célèbre Hilton de Sanur.

Nous prenons alors notre déjeuner assez rapidement (64.000 Rp, pas excessif du tout !) et nous partons profiter de la piscine =)
1h15 de bronzage, trempette et farniente. Les premiers réels moments de détente des vacances !

16h : Nos douches prises, nous voilà partis pour le Pura Ulu Watu accompagnés de notre chauffeur de fortune.

La route nous fait traverser une bonne partie de la péninsule de Bukit. Les paysages traversés sont radicalement différents de tout ceux que nous avons vu jusqu’à présent. La mauvaise gestion de l’eau (souvent de part la construction de complexes hôteliers, de golfs et autres structures destinées au tourisme), accompagnée d’un climat chaud et sec ont rendu l’endroit peu accueillant.

Heureusement pour les habitants que les touristes peuplent en grand nombre les quelques villes côtières. En effet, les spots de surf y sont reconnus dans le monde entier. C’est d’ailleurs assez drôle, mais nous croiserons sur la route beaucoup de surfeurs australiens : blonds, grands, cheveux longs avec une planche de surf sous le bras, ou derrière leur scooter.

17h : Arrivée au temple. Si je pensais que le parking du Tanah Lot était monstrueusement grand, en réalité, il n’en était rien par rapport à celui de l’Ulu Watu !

L'entrée est de 6.000 Rp par personne et le sarong est obligatoire. Au passage, on nous avertit de prendre garde aux singes errant aux alentours du temple : ce sont des singes voleurs !

Le singe surplombant le temple
Le singe surplombant le temple


Il y a beaucoup beaucoup beaucoup de touristes… et encore, c’est peu de le dire ! La visite du temple est ultra rapide, et, honnêtement, il n’y a pas grand-chose à voir =(

Nous prenons alors un petit chemin longeant la falaise afin de trouver le meilleur spot pour prendre des photos du temple au coucher de soleil. En attendant, de nombreux singes passent, nous regardent et semblent attendre tout comme nous que le soleil disparaisse derrière l’horizon.
Certaines personnes du temple sont d’ailleurs chargées de surveiller l’activité des singes et d’essayer de récupérer les affaires volées.

Ulu Watu au crépuscule #2
Ulu Watu au crépuscule #2


18h30 : Départ du temple direction la baie de Jimbaran pour dîner (attention, attention, piège à touristes à venir).

19h : Arrivée au restaurant, le « Maharati ». L’ambiance est assez sympa : toutes les tables sont directement sur la plage et un spectacle de danses balinaises est proposé aux clients. Concernant les plats, on va directement choisir son poisson (ou ses crustacés) auprès du cuisinier. Ce dernier pèse ensuite la bête et le prix du plat est calculé au poids.

2 poissons (du snapper, le moins cher) avec 2 cocktails citron-miel : 230.000 Rp.

20h30 : Retour à l’hôtel où l’on passe la soirée tranquillement à écouter les musiques d’un spectacle de Legong.
« épisode précédent | épisode suivant »
Commentaires (0)
» aucun commentaire

Ajouter votre commentaire
Pseudo
E-mail
 
  

» Connectez-vous pour accéder à toutes les fonctionnalités réservées aux membres de voyageos.com !
 
Toutes les photographies présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être distribuées sans leur consentement © Damien & Adèle