Voyageos Quelques photos d'ici et d'ailleurs...
Recherche

Italie » Rome'09 » Arrivée à Rome

4h : Lever très difficile après une semaine de boulot, mais surtout, après une soirée raclette entre amis partagée la veille. Nous nous préparons rapidement en prenant garde de ne rien oublier (en particulier dans le sac photo).

4h30 : Départ en taxi depuis Vincennes. Nous traversons le 93 dans la Mercedes Benz (Benz Benz) en direction de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Grande classe du moins jusqu’au moment de payer la note : 52€ pour 20mn de trajet…

5h : Nous nous enregistrons auprès des bornes Air France puis nous allons déposer notre valise destinée à aller en soute. L’interface et l’ergonomie de la borne sont très bonnes, néanmoins, je pense que le process reste perfectible afin de perdre encore moins de temps entre l’enregistrement et le dépôt des bagages.

5h45 : Nous passons les douanes afin de rejoindre notre porte d’embarquement. Assis, nous attendons l’heure d’embarquement en essayant de rester au maximum éveillés.

7h : Décollage pour Rome (vol direct) où je m’endors avant même que l’avion ait quitté le sol. Adèle ne tardera pas à me rejoindre.

9h15 : Atterrissage à l’aéroport de Fiumicino. La température est assez fraîche (6°C) mais le ciel est totalement dégagé, nous laissant imaginer une magnifique journée en perspective !

10h15 : 1h pour que les bagages soient délivrés… on ne peut pas dire qu’ils sont très rapides sur ce coup. Enfin, nous prenons alors la direction de la gare ferroviaire pour rejoindre le « Leonardo Express » : train sans arrêt faisant la liaison entre l’aéroport de Fiumicino et la gare centrale Termini de Rome toutes les 30mn.
Nous avons juste le temps de prendre notre ticket à la billetterie (11€ l’aller simple) pour avoir le train de 10h37.

11h10 : Après un trajet debout (train plus que complet), nous arrivons à la gare de Termini.
Direction l’hôtel Commodore situé à 5mn à pied de la gare. Sur le chemin, nous traversons une grande manifestation de fonctionnaires sur le sujet des bas salaires. En ces temps de crise, il n’y a pas qu’en France où les gens se donnent rendez-vous dans la rue.

11h30 : Très bien accueillis à l’hôtel (petite chambre mais propre et bien tenue), nous y déposons nos bagages, organisons nos sacs à dos respectifs et partons directement rejoindre le centre historique de Rome !

Sant'Andrea al Quirinale
Sant'Andrea al Quirinale


11h45 : Nous passons devant la Sant'Andrea al Quirinale sur la Via Nationale et nous dégainons pour la première fois nos appareils photos. Nous poursuivons dans le parc Quirinale (situé sur la plus haute des 7 collines de Rome). Peu de choses à voir, nous continuons alors vers la Piazza del Quirinale où nous avons d’ici une belle vue sur les toits du centre historique de Rome avec la basilique Saint Pierre en deuxième plan.

Fontaine de Trevi
Fontaine de Trevi


12h : Nous descendons la colline pour arriver à la fameuse Fontaine de Trevi où de nombreux touristes l’encerclent prenant des centaines de photos et jetant des centimes d’euros dans son eau bleue turquoise.
Nous y restons quelques minutes, puis, continuons notre route (en suivant un itinéraire du Lonely Planet Citiz). Le soleil est toujours présent mais les ruelles étroites font que nous sommes bien plus souvent à l’ombre dans les courants d’air… et…et… il y fait très froid ! Nous ne regrettons pas d’avoir pris nos pulls et surtout, nos gants !

Nous passons devant la Piazza Colonna et l’imposante Chambre des Députés avant de rejoindre le Pantheon.

Nous prenons quelques photos et rentrons à l’intérieur (entrée libre). C’est un édifice étonnant de part sa double « personnalité » : des énormes colonnes témoignant de ses origines antiques avec une architecture, plus récente, démontrant sa transformation en église catholique.

12h45 : Il commence à se faire faim ! Nous sortons alors le Lonely pour trouver une petite pizzeria sympa et pas trop chère. Notre choix s’arrête sur le Da Francesco dans une petite rue (Vicolo del Fico) quelques centaines de mètres plus loin.

13h : Restaurant typiquement italien. Nous y prenons 2 pizzas (absolument délicieuses) accompagnées de 2 cocas : 26€ (service compris).

13h45 : Nous rebroussons chemin pour retourner sur la célèbre Piazza Navona. Basée sur un ancien cirque de la Rome antique, la place est composée d’une fontaine baroque centrale (fontaine des 4 fleuves) dominée par un obélisque et de deux petites fontaines aux deux extrémités de la place.

Piazza Navona
Piazza Navona


La place est entourée de restaurants, de palais et de l’église Sainte Agnès. De nombreux artistes peintres de rues proposent des portraits aux passants, un peu à la manière de la place des Tertres à Montmartre.

Façades romaines
Façades romaines


14h30 : Direction la Piazza dei Fiori où se trouve la statue de Giordano Bruno, philosophe italien et précurseur dans la compréhension de l’univers au XVIème siècle.

Nous poursuivons en direction du Palais Farnese, fermé lors de notre passage. Du coup, nous passons notre route jusqu’à rejoindre, non loin de là, les rives du Tibre.

Après s’être équipé de nos filtres polarisants pour profiter de la belle luminosité de ce milieu d’après-midi, nous longeons le fleuve en direction des ruines de la Rome antique.

Le Tibre et il Teatro di Marcelo
Le Tibre et il Teatro di Marcelo


15h15 : Nous atteignons premièrement l’Isola Tiberina, qui est connue pour être la plus petite île habitée du monde (270m de long pour 67m de large). Le temps est toujours au top, si bien qu’on a l’impression que de nombreux citadins profitent des rives du Tibre pour faire leur première séance de bronzage de l’année.

San Bartolomeo all'Isola
San Bartolomeo all'Isola


Nous contournons le Forum ainsi que le Mont Palatin en suivant le Tibre pour atteindre l’extrême Nord du Circus Maximus. Il s’agit d’un ancien lieu de courses de char transformé maintenant en parc prisé par les joggeurs romains.

Après l’avoir traversé de bout en bout (quelques 800m...), nous nous rendons compte que nous y avons perdu la protection du filtre polarisant du téléobjectif. Retour arrière pour le retrouver, et, comme par hasard, il se trouvait posé sur le sol au tout début du Circus Maximus…

Circo Massimo
Circo Massimo


17h : De retour sur l’avenue menant au Colysée, nous passons l’Arc de Constantin avant de découvrir le plus grand amphithéâtre construit pendant l’ère romaine. Nous prenons quelques clichés malgré la foule de touristes errant dans ses alentours.

Nous grimpons par la Clivo di Acilio afin d’avoir une vue avec un peu de hauteur sur le Colysée et le Forum.

Colysée dans la lumière de fin de journée
Colysée dans la lumière de fin de journée


Nous récupérons la Via Cavour dans l’espoir de trouver un petit salon de thé bien mérité ! Echec ! Que des boutiques à touristes ou des restaurants… Nous essayons alors de remonter par la Via Urbana, échec aussi !

Finalement, nous en trouverons un à 2 pas de l’hôtel sur la Piazza dell’Esquilino. Un thé et un cappuccino pour se réchauffer dans un petit café où la déco reste malheureusement très sommaire.

18h : Retour à l’hôtel après une bonne journée de marche ! Nous prenons nos douches et tombons de fatigue sur le lit.

19h15 : Nous regardons une nouvelle fois dans le Lonely où manger ce soir. Nous décidons d'aller manger dans le quartier du Colysée dans un petit resto assez bien caché : La Piazzetta. Adèle a mal au pied droit (c’est ça de marcher toute une journée en Converse…) et la descente vers le restaurant s’avère être difficile.

19h45 : Arrivée dans ce petit restaurant très bien accueillis par la serveuse faisant l’effort de nous parler dans un français plus que correct !
Nous choisissons le buffet d’antipasti (hors d’œuvres italiennes : tomates, charcuterie, poivrons, omelettes etc..) : délicieux ! Pour la suite : dorade pour moi et La Piazzetta pour Adèle : encore une fois délicieux ! Un peu moins de 50€ pour ce repas dans un cadre très romantique, nous ne pouvons que vous recommander cette merveilleuse adresse.

20h45 : Direction le Colysée pour prendre quelques photos de nuit puis retour à pied à l’hôtel pour, enfin, se reposer.

Colysée de nuit
Colysée de nuit


A la réception de l’hôtel, nous avons confirmation que le musée du Vatican (et la chapelle Sixtine) est fermé le dimanche… Il faudra donc y aller demain et se lever tôt pour ne pas trop avoir d’attente : une grosse journée au Vatican en perspective.
épisode suivant »
Commentaires (2)
» adele le 02/01/2010 à 23:35
Menfin Damien...perdre la protection du filtre polarisant...c'est du tout toi ça !
» Jon le 12/06/2009 à 15:10
Et la suite ?? :P

Ajouter votre commentaire
Pseudo
E-mail
 
  

» Connectez-vous pour accéder à toutes les fonctionnalités réservées aux membres de voyageos.com !
 
Toutes les photographies présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être distribuées sans leur consentement © Damien & Adèle