Voyageos Quelques photos d'ici et d'ailleurs...
Recherche

Bali » Bali'08 » Premiers pas à Ubud

8h : Réveil tranquille après notre première nuit à Bali. Nous retournons à l'Opera Warung pour y prendre notre petit déjeuner : toasts, jus d'orange, fruits et thé. Copieux & très bon.
Nous retrouvons Agung avec qui nous avions parlé la veille et nous négocions une excursion sur le Gunung Batur (500.000 Rp pour tous les deux).

9h : Après une petite toilette, nous partons à pied pour une randonnée à travers les alentours d'Ubud ! De l'hôtel, nous prenons la JL Raya Penosekan puis la JL Bedulu nous emmenant directement au temple Goa Gajah.
Nous marchons sur les bords de la route et la chaleur se fait déjà largement sentir, c'est dur ! Nous passons aussi devant de nombreux artisans dont les activités principales sont la sculpture sur bois et sur pierre. Bali, et plus particulièrement Ubud, est largement réputée pour être une référence en terme d'art et de culture : peinture, danse, sculpture, chant etc...

Sculpteurs
Sculpteurs


Plus loin, nous pouvons apprécier depuis la route notre première grande rizière. Magique, c'est exactement l'image que l'on a dans sa tête de ses grandes étendues vertes gorgées d'eau.

Rizières
Rizières


La route se poursuit et, malgré notre petite carte du guide Lonely Planet, nous commençons à nous demander si nous ne nous sommes pas perdus ! Du coup, nous nous arrêtons devant une petite échoppe pour demander notre chemin. Les personnes ne parlent pas anglais mais comprennent rapidement là où nous voulons aller et nous indiquent le chemin (nous étions dans la bonne direction finalement !).

10h15 : Arrivée au temple Goa Gajah. L'endroit est désert et seules quelques boutiques à touristes sont ouvertes. Nous rentrons dans deux d'entre elles afin d'y acheter des Sarongs : sorte de grands foulards que les hommes et les femmes entrant dans les temples doivent porter pour couvrir leurs jambes. Nous les négocions à bon prix (35.000 Rp pour les 2) et nous nous dirigeons devant l'entrée du temple. Prix de l'entrée : 6.000 Rp.

Entrée de Goa Gajah
Entrée de Goa Gajah


Après avoir descendu quelques escaliers, nous arrivons au sein même du temple. Là, un guide commence à se joindre à nous. Sentant le "guidage forcé", j'esquive ses commentaires et me consacre à la lecture du Lonely Planet ainsi qu'à la prise de photos. Adèle, un peu trop gentille, n'arrive pas à s'en dépêtrer et essaye de comprendre ses commentaires (en plus, il parlait très mal anglais ;p). Après 10mn de galère, nous lui donnons quelques centimes d'euros et nous poursuivons notre visite.

Bien que Goa Gajah signifie "Grotte de l'Eléphant", il n'y a jamais eu d'éléphant à Bali :) La grotte présente assez peu d'intérêt par rapport aux bassins extérieurs très joliment sculptés et dont l'eau a des propriétés magiques.

Statut à Goa Gajah
Statut à Goa Gajah


Derrière le temple, on accède à une forêt luxuriante puis à des rizières longeant la rivière Sungai Petanu.

Derrière Goa Gajah
Derrière Goa Gajah


Nous faisons alors demi-tour pour revenir à l'entrée du temple. En chemin, Adèle s'arrête un petit peu pour se reposer tandis que j'en profite pour refaire quelques photos (après avoir changer d'objectif ;p).

11h15 : A la sortie du temple, un homme entièrement percé et tatoué joue avec un énorme python et un perroquet et nous propose une petite photo avec lui moyennant une poignée de rupiahs... hum... l'homme faisant encore plus peur que ses bestioles, nous passons notre chemin pour rejoindre une falaise de 25 mètres de long entièrement sculptée.

Toujours en possession de notre mini-carte, nous prenons un petit chemin pensant être raccourci et au final... on se retrouve perdu dans un village bien en dehors des routes principales et fréquentées.
La promenade aurait pu être sympathique si le soleil n'avait pas été aussi brulant et si les chiens errants n'étaient pas aussi nombreux et peu sympathiques.

Adèle et les oies
Adèle et les oies


Toujours perdus, nous croisons une petite vieille sortant de chez elle. Je prends alors le Lonely Planet et regarde comment demander son chemin en Indonésien. Devant elle, je bredouille un "Di mana Yeh Puluh ?" ou en français, "Où se trouve le Yeh Puluh ?". Après un sourire esquissé, elle nous montre par des gestes les chemins à prendre pour y arriver. Ouf, nous sommes sauvés !

12h : Arrivée au Yeh Puluh. Prix de l'entrée : 6.000 Rp. Dès l'entrée, nous arrivons à esquiver un guide se présentant à nous =)
L'endroit est charmant. Impossible de se tromper de chemin car il s'agit d'une petite descente entourée de rizières et menant aux falaises.

Vue du Yeh Puluh
Vue du Yeh Puluh


L'affleurement sculpté est magnifique et représente la vie de la divinité Krishna. Au bout de ce dernier, se trouve une petite grand mère occupée à faire des offrandes devant une statue de Ganesha.

Falaises du Yeh Puluh
Falaises du Yeh Puluh


S'approchant de nous, elle nous montre et nous fait participer à ses prières. Touchés par sa gentillesse et ses sourires, nous lui donnons un peu de monnaie et nous remontons vers la sortie.

Adèle au Yeh Puluh
Adèle au Yeh Puluh


13h : Nous reprenons la route (JL Raya Tampaksiring) pour remonter vers d'autres temples situés à l'est d'Ubud. Il fait chaud, il fait très chaud ! Nous marchons difficilement jusqu'au Pura Kebo Edan sans trouver la moindre échoppe pour acheter de l'eau. Le temple est sympa, en plein milieu de rizières inondées.

Rizières entre Ubud et Bedulu #3
Rizières entre Ubud et Bedulu #3


13h30 : Nous continuons notre marche sans trouver le moindre warung (échoppe populaire pour se restaurer) sur la route et nous arrivons enfin au Pura Pusering Jagat. Le temple est fermé en partie mais dans l'ombre des arbres situés à l'entrée, nous nous reprenons un petit peu.

Pura Pusering Jagat #3
Pura Pusering Jagat #3


14h : A la sortie du temple, nous cherchons un moyen pour rentrer sur Ubud. Là, un homme traverse la route avec des élargisseurs d'oreilles énormes ! Il nous propose un moyen de transport pour rentrer à Ubud... mais nous n'avons pas confiance du tout... Heureusement, à ce moment là, un petit bemo (transport en commun local) passe devant nous. Nous lui faisons de grands signes pour qu'il s'arrête.

14h15 : Nous voilà de retour dans le centre d'Ubud, dans la Monkey Forest Road ! Pour notre déjeuner, nous choisissons le Babyface. Nous y prenons un plat typique : le Nasi Goreng. L'endroit est très sympathique, le service est excellent, un grand 10/10 à ce petit restaurant !

15h : Direction le Sacred Monkey Forest Sanctuary : forêt luxuriante située en plein cœur d'Ubud où de nombreux singes y ont élu domicile. Prix de l'entrée : 15.000 Rp.

Singe @ Monkey Forest
Singe @ Monkey Forest


Le nombre de singes présents dans la forêt est tout simplement hallucinant ! Nous prenons quelques photos, puis, un peu plus loin sur notre chemin, nous croisons un homme assis en train de lire un livre. Autour de lui 3 ou 4 petits singes lui cherchent les poux dans les cheveux, grimpent sur lui et essayent même de le déshabiller ! Trop fort ces singes !

Ensuite, nous entrons dans un des temples : nous sommes encore les seuls à y pénétrer et nous y croisons uniquement deux personnes chargées de son entretien et de sa rénovation ! On se souviendra du singe attaquant Adèle par derrière alors qu'elle était en train de prendre des photos... bien sûr, je me suis bien tenu de la prévenir ! =)

Nous essayons de rejoindre la petite rivière située en contrebas mais l'escalier nous est barré par deux singes des plus méchants ! L'un des deux se jettent d'ailleurs sur moi en montrant les crocs... nous rebroussons donc chemin =(
5mn plus tard, une autre personne essaye d'y descendre et, lui aussi, se fait attaquer par le singe =)

Statue @ Monkey Forest
Statue @ Monkey Forest


En retournant vers l'entrée, nous découvrons un autre escalier descendant vers la rivière. Nous parvenons alors à un pont jouxtant un énorme arbre entièrement couvert de lianes. Les singes sont partout, s'agrippent aux lianes, jouent dans les bassins et laissent découvrir un temple digne de celui d'Indiana Jones et le temple maudit ! Nous nous promenons un peu sur un chemin suivant la rivière et nous recroisons l'homme au livre de tout à l'heure : cette fois-ci, allongé par terre et attendant que ces charmantes bêbêtes viennent le voir.

Singe dormeur @ Monkey Forest #5
Singe dormeur @ Monkey Forest #5


16h : Nous retournons à l'hôtel pour profiter un peu de la piscine après cette chaude journée éprouvante !

17h45 : Départ pour le salon de massage "Bodyworks" réservé la veille pour Adèle. Sur la route, nous pouvons apprécier un magnifique coucher de soleil dans les rizières.

18h : Je dépose Adèle au salon et je pars en ballade dans la ville. Mes tongs achetées dans l'après-midi me lacèrent les orteils, du coup, je les quitte et marche dans les rues pieds nus... mon style fait sensation =)

Rue principale au crépuscule
Rue principale au crépuscule


Au bout de quelques minutes de marche sur la JL Raya Ubud, je trouve une allée non éclairée montant dans les hauteurs. Je la prends à tout hasard, et, mourant de soif, je tombe sur un tout petit warung pour y acheter une bouteille de sprite. Assis en train de prendre son diner, un expatrié belge commence à me parler (en anglais car il vient de la partie flamande). Très sympathique, nous discutons de sa vie ici et de comment les balinais sont avec les étrangers. La discussion est passionnante et j'espère que son business continuera à fonctionner là-bas !

19h15 : Je retourne chercher Adèle au "Bodyworks" (toujours pieds nus) et j'y arrive avec 15mn d'avance. J'attends donc à l'extérieur et là, un balinais commence à discuter avec moi. Excellent ici, on peut discuter avec n'importe qui, n'importe quand, n'importe où et souvent, de n'importe quoi ! =)

19h30 : Je récupère Adèle complètement lessivée par son massage "hyper tonique" d'après ses dires =) Malgré cela, je crois qu'elle a vraiment adoré !

20h : Three Monkeys again ! Repas délicieux, un poil cher néanmoins, mais le cadre en vaut la peine (~10€ pour tous les deux).

21h : Nous passons dans un petit épicier pour acheter 2 bouteilles d'eau ainsi qu'un paquet de gâteau pour le lendemain matin.

21h30 : Retour à l'hôtel, nous prenons nos douches et nous allons au lit très vite, car demain, c'est réveil à 1h45 pour faire un trekk en haut du volcan Gunung Batur !
« épisode précédent | épisode suivant »
Commentaires (0)
» aucun commentaire

Ajouter votre commentaire
Pseudo
E-mail
 
  

» Connectez-vous pour accéder à toutes les fonctionnalités réservées aux membres de voyageos.com !
 
Toutes les photographies présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être distribuées sans leur consentement © Damien & Adèle