Voyageos Quelques photos d'ici et d'ailleurs...
Recherche

Bali » Bali'08 » Back to Ubud !

5h45 : Lever à l’aube pour notre excursion en barque sur le Danau Bratan. La nuit a été horrible chez Ashram Guesthouse même si l’appel à la prière (Adhan) du muezzin à 5h du matin reste toujours quelque chose de dépaysant et de profondément émouvant.

6h : Nous rejoignons Salid qui nous attend sur la berge du lac, debout sur sa barque. Nous entamons la traversée en direction du temple Pura Ulun Danau Bratan. Au bout de quelques minutes, nous assistons au lever de soleil sur le Mont Agung au loin.

Danau Bratan
Danau Bratan


6h15 : Arrivée au temple. Les rayons du soleil n’ont toujours pas réussi à passer au dessus des montagnes du centre pour éclairer le temple : nous attendons alors tout en profitant de notre seule présence pour visiter les alentours du Pura Ulun Danau Bratan. Ce temple fait partie des 9 temples directionnels de Bali (Kayangan Jagat), temples protégeant les balinais de l’intrusion des mauvais esprits sur l’île.

Pura Ulun Danau Bratan #2
Pura Ulun Danau Bratan #2


Soudain, un des gardiens du temple vient à notre rencontre pour nous demander de payer le droit d’entrée (non négocié avec Salid) : 10.000 Rp chacun.
Une nouvelle fois, nous rencontrons notre photographe français qui est lui aussi venu prendre quelques clichés du temple au lever de soleil =)

Aube sur le Danau Bratan
Aube sur le Danau Bratan


Pura Ulun Danau Bratan #3
Pura Ulun Danau Bratan #3


6h45 : Les premiers rayons de soleil touchent enfin le temple !
Quelques photos plus tard, nous quittons le lieu et notre photographe favori (en lui laissant notre adresse email pour qu’il nous envoie une photo de nous qu’il a prise).
Nous prenons alors la direction de la berge opposée pour visiter une grotte datant de la seconde guerre mondiale.

Il s’agit en réalité d’un réseau d’abri utilisé par les balinais pour se protéger des japonais. Globalement, il n’y a pas grand-chose à voir (surtout sans lampe de poche)… Adèle préfère rester à l’extérieur.

8h20 : Retour à l’hôtel après avoir remercier Salid (25.000Rp). Nous risquons alors un petit déjeuner à Ashram Guesthouse…

Nous commandons 2 thés, ils nous apportent 2 cafés.

Ils reviennent avec 2 thés, BEAUCOUP trop infusés.

Le reste n’est vraiment pas bon (et pourtant, nous n’étions pas en mesure de faire les difficiles tellement nous avions faim…). Bref, RIEN n’est bien ou bon à Ashram Guesthouse.

8h45 : Retour à la chambre pour faire (rapidement) nos valises.
Nous payons notre merveilleuse nuit au comptoir : 200.000Rp… =( Puis, nous retrouvons Omardin qui nous ramènera à Ubud, en faisant un petit crochet à Jatiwulih.

9h : Départ de l’hôtel. Adèle ne tarde pas à trouver le sommeil sur la route.

9h45 : Nous arrivons à Jatiwulih et par chance, le soleil est revenu. C’est grandiose, des rizières en terrasse à perte de vue dans un très grand espace (plus impressionnant qu’à Sidemen ou Tegallalang).
Omardin nous dépose en nous indiquant un chemin à prendre pour réaliser un mini trekk dans les rizières.

Au sommet des rizières
Au sommet des rizières


Comme à notre habitude, nous nous y perdons et nous retrouvons alors la route principale en remontant par les petits chemins empruntés par les paysans locaux.

Rizières et Gunung Batakau
Rizières et Gunung Batakau


Après avoir rejoint Omardin, garé près d’un petit temple non loin de là, nous repartons alors en direction d’Ubud. Sur la route, nous contactons notre ami Agung qui nous indique un hôtel sur place : le Pura Dewata.

11h30 : Arrivée à Ubud (ça fait du bien de retrouver un lieu que nous connaissons bien).

Nous visitons alors les chambres du Puri Gong Cottages. Toutes très propres, nous optons pour un petit bungalow mignon et loin de la route afin de passer quelques jours au calme !

11h45 : Nous faisons le check in (chambre négociée à 200.000Rp) et nous prenons un verre de bienvenue aux côtés d’Agung avec qui nous décidons d’aller dans les jours qui vont suivre au Pura Tanah Lot ainsi que dans son village : Bangli. Dans le même temps, ce dernier nous prête sa moto pour que nous puissions nous balader aujourd’hui.

12h : Installés dans notre bungalow, nous plongeons dans la piscine pour nous délasser ! L’eau est fraîche mais qu’est ce que cela fait du bien !

13h30 : Nous prenons la moto pour nous rendre à notre restaurant fétiche : le 3 Monkeys. Red Snapper Fillets et deux boissons pour 160.000Rp :°)

14h30 : Départ pour une longue balade en moto afin de découvrir la campagne balinaise entre Ubud et Kintamani.

La route est longue (surtout lorsqu’on n’a pas l’habitude d’être assis sur une moto) mais c’est une promenade sympa et un autre moyen de voir Bali.
A Kintamani nous faisons demi tour pour retourner vers Ubud. Au passage, nous nous arrêtons aux abords d’un petit temple pour y prendre quelques clichés.

Rizières au couchant
Rizières au couchant


16h15 : Je laisse Adèle au salon de massage « Eve » pour une séance d’1h30 (105.000Rp) et je pars avec la moto en direction des rizières que nous avions vu lors de notre trek des « Crêtes de Campuan » quelques jours auparavant.

Terrasses de riz à la récolte #2
Terrasses de riz à la récolte #2


A mon arrivée, je commence à prendre quelques photos quand soudain, un balinais en moto s’arrête devant moi. Nous commençons à discuter : il me pose les questions classiques que je lui retourne pour entretenir la conversation. Après quelques minutes, il m’annonce qu’il est le propriétaire de ces rizières et m'invite à y rentrer pour prendre davantage de photos !
Je reste un petit bout de temps à prendre des clichés (au soleil couchant) et à admirer les personnes travaillant dans les rizières.

Tri du riz à la récolte
Tri du riz à la récolte


Transport du riz vers le village
Transport du riz vers le village


17h45 : Retour à Eve pour récupérer Adèle qui a A-DO-RE son massage (acupression, détente, thé & salade de fruits frais).

18h : Nous passons devant un match de foot improvisé dans le centre du village. J’y vois 2 blancs jouer parmi les balinais et arrive à m’incruster dans le match =)

The Kecak dance #1
The Kecak dance #1


18h45 : Nous arrivons au spectacle de Kecak (danse locale) – 50.000Rp l’entrée. Peu de luminosité… difficile d’exposer une photo correctement sans utiliser le flash malheureusement.

The Kecak dance #2
The Kecak dance #2


Au début du spectacle, quelques gouttes de pluie viennent le perturber, mais elles ne dureront pas !
La danse du Kecak qui nous a été présentée se décompose en 3 parties distinctes sans aucun accompagnement musical (les danseuses suivent seulement le rythme des dizaines d’hommes chantant assis en cercle autour d’elles) :

1. une partie théâtrale où est racontée une histoire du Ramayana (un des écrits fondamentaux de l'hindouisme),
2. une danse de 2 jeunes filles dansant au rythme des hommes (Kecak) mais aussi de chants de femmes (Sanghyang Dedari),
3. une transe d’un homme qui, pieds nus, va danser et marcher sur des noix de cocos enflammées (Sanghyang Jaran).

Les danseuses de Kecak #2
Les danseuses de Kecak #2


20h : Dinner time au Panca Sari situé sur la Monkey Forest Road. Nous y avions très bien mangé dans un cadre sympa pour 172.000Rp (un peu cher pour une fois)

20h45 : Retour tranquillement à l’hôtel avec la moto. Ereintés par notre nuit dernière et de notre réveil plus que matinal, nous tombons de fatigue avant 22h.
« épisode précédent | épisode suivant »
Commentaires (0)
» aucun commentaire

Ajouter votre commentaire
Pseudo
E-mail
 
  

» Connectez-vous pour accéder à toutes les fonctionnalités réservées aux membres de voyageos.com !
 
Toutes les photographies présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être distribuées sans leur consentement © Damien & Adèle